Immobilier aux USA : Orlando attire des millénaires locataires

    investir en floride

     

    Orlando attire des millénaires, mais ils sont moins susceptibles d'acheter

    La métropole d'Orlando s'est développé tel un Hub pour jeunes actifs. Les 4 contés d'Orlando ont accueilli 174 874 millénaires - classant l’agglomération neuvième pour la croissance démographique des millénaires parmi les régions métropolitaines du pays de 2005 à 2015, selon les données du site ApartmentList.com.

    Toutes les agglomérations de Floride n'ont pas réalisé des gains dans groupe de population. Naples, Ocala et Punta Gorda ont perdu plus de 30% de leurs millénaires au cours de la dernière décennie.

    En dépit de la hausse de 10% de jeunes adultes à Orlando, son taux d'accession à la propriété a diminué de 6% de 2005 à 2015, principalement du à la crise immobilière de 2008 et des réglementations d'obtention d'un emprunt après celle-ci.

    immobilier floride

    Orlando est l'une des régions métropolitaines les plus dynamiques du pays pour les millénaires, même si Orlando semble être un endroit attrayant pour les millénaires, la croissance des salaires devra s'améliorer dans les prochaines années afin d'attirer plus de millénaires et qu'ils soient en mesure d'acheter un bien immobilier. "

    Orlando est une des rares villes américaines où la population millénaire a grandi mais ses salaires n'ont pas suivi.

    Alors que les villes du Texas, de l'Utah et de New York ont connu des hausses de salaires pour les millénaires au cours des 10 dernières années, les salaires médians pour ce groupe d'âge à Orlando ont diminué de 54 058 $ en 2005 à 51 077 $ l'an dernier, selon les données corrigées de l'inflation.

    La crise de 2008 qui a fortement touchée la Floride est la principale raison de cette stagnation, mais ces 3 dernières années, le salaire médian a progressé de 7.51% à Orlando. Sur le marché du logement, tous les yeux sont rivés sur ces millénaires. Leur génération d'enfants de 18 à 34 ans dépasse les baby-boomers, selon les enquêtes du recensement américain. S'ils rejettent ou retardent l'accession à la propriété en faveur de la mobilité et de la location, le paysage immobilier de la nation évoluera avec davantage de locataires et moins de propriétaires. Économiser pour un apport est devenu difficile, et la hausse récente des loyers ne facilite pas l'épargne des américains, celle-ci étant déjà faible par nature.

    Nouveau call-to-action

    À l'échelle nationale, l'âge médian des primo accédants était de 32 ans en 2015.

    Ils ont reporté leur entrée sur le marché en raison de la dette des étudiants, des perspectives d'emploi incertaines et des couples qui retardent le mariage et commencent une famille.

    Les sondages auprès des locataires et des acheteurs récents montrent que les jeunes adultes veulent posséder leur propre maison, a déclaré Yun.

    Le marché du logement, au cours des deux prochaines années, devrait proposer une forte augmentation de la demande locative puis glisser vers une hausse des ventes vers les millénaires.

    Source : Orlando Sentinel

    comment investir en floride

    Suivez-nous

    Articles récents

    Nouveau call-to-action