Peut-on investir dans l’immobilier durant la crise du COVID ?

    par Antoine | July 16, 2020 |

    investissement immobilier covid

     

    La crise du COVID a mis l’économie mondiale sens dessus dessous. Les épargnants cherchent à tout prix à sécuriser leurs investissements. Si la phase de déconfinement semble rassurante pour le moment, beaucoup s’interrogent sur les conséquences de cette crise sanitaire. Peut-on encore investir dans l’immobilier en 2020 ? Quelle stratégie adopter pour s’assurer un investissement fiable et rentable ? L’investissement locatif reste une valeur refuge que les Français affectionnent particulièrement, mais au vu de la situation sanitaire et de ses répercussions économiques ne vaut-il pas mieux se tourner vers d’autres horizons en franchissant les frontières ? 

     

    Un investissement sur le long terme qui reste sûr

    Par le passé, l’immobilier a connu de nombreuses crises économiques. Pourtant, il se présente toujours comme un investissement sûr, sur le long terme. 

     

    L’immobilier ne craint pas la crise

    Les investisseurs le savent bien, l’immobilier est une niche plutôt rentable qui défit les crises et sort toujours son épingle du jeu, même par temps maussade. Celle que le monde connaît actuellement, à cause du COVID-19, laisse présager un ralentissement économique notable. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, la bourse est à mal et aucun pays n’est épargné, pas même les puissances mondiales.

    Il va falloir du temps pour se remettre d’une telle catastrophe, qu’elle soit sanitaire ou économique. Le marché de l’immobilier est un secteur qui assure une certaine fiabilité en matière de placement financier. Malgré l’épidémie du coronavirus, les Français maintiennent leur projet d’achat. Selon une étude, ils étaient 63 % à avoir le désir d’acheter un bien avant la crise du COVID. Aujourd’hui, 57 % affirment maintenir leur projet, ce qui est une bonne nouvelle pour le secteur.

    Le confinement a même renforcé l’envie de se mettre au vert. En effet, après plusieurs semaines d’enfermement, la population souhaite se reloger, le désir de quitter les villes est de plus en plus probant. Les familles ont besoin d’espace et de nature. 

     

    La pierre reste une valeur refuge

    La pierre est depuis bien longtemps l’investissement préféré des Français. Il y a deux écoles dans ce type de placement : ceux qui préfèrent acheter une résidence principale ou secondaire pour y loger leur famille, et ceux qui choisissent l’investissement locatif pour s’assurer des rentes sur le long terme.

    On dit de la pierre qu’elle reste une valeur refuge, car au fil du temps elle ne perd pas de sa valeur. Au contraire, la valeur des biens immobiliers ne cesse d’augmenter ces dernières années. Il est évident qu’en période de crise les prix ont tendance à subir une dépréciation, comme on a pu le constater lors de la crise économique de 2008. Cependant, ils finissent toujours par remonter même si cela doit prendre du temps. Il faut parfois s’armer de patience, mais le secteur de l’immobilier est généralement celui qui souffre le moins des crises financières, contrairement aux placements boursiers.

    D’ailleurs, il y a souvent de « bons coups » à faire par temps de crise. Les économistes s’attendent à une baisse des prix dans les mois suivants. Ainsi, acheter de la pierre après la crise du coronavirus serait synonyme de belles opportunités. En investissant aujourd’hui, les propriétaires pourraient profiter de jolies plus-values immobilières, dans les années à venir.

    Tout savoir sur l'investissement immobilier en Floride

    Quelle stratégie adopter pour investir dans l’immobilier ?

    La crise sanitaire mondiale actuelle laisse planer bon nombre de questions dans la tête des investisseurs. Quels sont les placements sûrs ? Quelle stratégie adopter pour investir dans l’immobilier ? L’investissement locatif est-il encore rentable en 2020 ? Le marché va-t-il s’effondrer ? Il est encore un peu tôt pour connaître les répercussions économiques face au COVID. Si de nombreux pays sont en phase de déconfinement, le coronavirus n’a pas fini de sévir et l’avenir reste incertain.

    Quoi qu’il en soit, on peut d’ores et déjà imaginer une stratégie à adopter pour réaliser un placement fiable. L’investissement locatif reste bien évidemment une valeur sûre. La demande locative va certainement augmenter dans les prochaines années, car beaucoup de jeunes familles vont devoir se reloger et n’auront pas accès à la propriété ne pouvant pas obtenir d’emprunt auprès des banques. En effet, celles-ci ont dû durcir leurs conditions d’accès au crédit. En France, il n’est plus possible d’emprunter sans apport et la règle du 33 % de taux d’endettement doit absolument être respectée pour obtenir un crédit. 

    Pour réaliser un placement financier rentable dans l’immobilier, il faut pouvoir acheter lorsque les prix sont bas, c’est exactement ce qui devrait se produire prochainement selon les experts. Ceux qui ont encore la possibilité d’investir doivent réagir maintenant, car la demande est en baisse et de belles opportunités devraient se profiler. Afin de saisir la meilleure offre, il est judicieux d’ouvrir son champ de vision, et pourquoi ne pas se tourner vers l’étranger et ainsi diversifier ses capitaux ?

    L’investissement locatif, pour être rentable, doit viser des villes dynamiques et attractives. Il faut privilégier les régions où l’économie est fortement développé. La Floride aux États-Unis en est le parfait exemple, elle offre de nombreux privilèges aux investisseurs français : une fiscalité réduite, un accès à la propriété simplifié et rapide ; des prix au m² plus intéressant qu’en France ; et des prestations immobilières uniques dont seuls les USA ont le secret. Ainsi, les appartements ou maisons individuelles trouveront facilement preneur pour la location. 

    La démographie est un autre critère important à prendre en compte pour un investissement immobilier aux USA. La Floride se démarque fortement des autres états américains, elle est devenu en 2020 le premier état de déménagement des américains, devant le Texas. Attirés par une économie diversifiée, des prix de l’immobilier attractifs et des températures estivales toute l’année. La population de la Floride était de 18 millions en 2010, elle était de 21 millions en 2019 et les prévisions sont de 28 millions en 2030, un critère important pour un investissement immobilier.

    Pour diversifier son patrimoine et profiter d’avantages fiscaux, investir à l’étranger est la stratégie à adopter ! Ceux qui peuvent encore investir en 2020 ont tout intérêt à se tourner vers l’État du « Sunshine ». Accompagnés par un professionnel de l’immobilier, ils pourront mettre leur bien en gestion locative et bénéficier de rendements intéressants. Cette région reste très attractive et devrait surmonter la crise du COVID comme elle a pu le prouver par le passé lors des subprimes. 

    Suivez-nous

    Abonnez-vous ici !

    Articles récents

    Nouveau call-to-action
    Nouveau call-to-action