Acheter une maison aux USA : quelles différences avec la France ?

    Pour bien acheter une maison que ce soit aux USA ou en France, les questions à se poser sont globalement les mêmes.

    La seule interrogation dans un premier temps est d’être sûr d’avoir envie d’acheter une maison ou autres biens immobiliers dans un autres pays que le sien.

    Cette envie résoudra déjà une grande partie des obstacles à lever et mettra le futur acheteur dans les bonnes dispositions nécessaires à ce type d’engagement.

    On pourra toujours trouver de réelles différences avec la France mais globalement les différentes étapes pour un tel projet ne perturberont guère les personnes habituées à l’immobilier. En d’autres mots rien dans ce domaine qui ne puisse être un frein majeur pour décider d’investir dans une maison aux USA.

    Comme pour tout achat dans ce domaine, il faut pouvoir se projeter dans le temps sur une période nécessaire à la valorisation de ce bien si vous envisagez une revente à terme. Comme en France il faut bien connaitre la destination future de ce bien ou ces biens, investissement pur ou projet de vie nouvelle.

    Ensuite il faut être conscient que les USA c’est grands et extrêmement diversifiés, il est donc conseillé de bien choisir sa destination future.

    france usa

    Suivant l’objectif lié à cet investissement, le lieu qui sera privilégié dépendra donc de votre projet.

    Le plus souvent les personnes candidates à un achat aux USA mixent un investissement et un projet de vie, soit expatriation, soit projet pour la retraite, ce qui n’empêche pas de démarrer par un investissement à vocation locatif.

    Une fois cette première étape bien installée dans l’esprit et avec un projet bien cerné, il n’y a pas de difficulté insurmontable pour mener à bien l’achat d’une maison aux USA.

    Si il n’y a pas de difficulté majeure, on reste dans un projet important et de longue durée qui, comme en France, nécessite de s’entourer des bonnes personnes et de bien planifier toutes les étapes d’un achat immobilier.

    Il est conseillé, une fois la décision d’investir dans une maison aux USA, de se rendre sur place enfin de mettre de la réalité sur ses envies.

    Si l’on veut bien revenir sur les différences avec la France, elles seraient plutôt positives. Nous ne nous attarderons pas sur la partie juridique qui sera le sujet traité par les spécialistes sur place et qui ne pose pas de problème particulier, ce domaine restant compréhensible par rapport à nos propres règles.

    Bien que n’étant pas un critère premier pour acheter une maison aux USA on ne peut passer sous silence l’apport positif du taux de change sur le bilan financier. Pour rester sur ce point le coût d’accès à la propriété au mètre carré est favorable par rapport à la France et la palette de choix est extrêmement large et diversifiée.

    3-1

    Pour rester sur les différences positives avec la France, le propriétaire est privilégié par rapport au locataire ce qui permet de rentabiliser plus sereinement son investissement immobilier. En effet force reste à la loi en faveur du propriétaire lors de conflits potentiels avec son locataire et ce dans des délais beaucoup plus courts qu’en France. Rien que ce point est à méditer, tant en France cette relation devient de plus en plus complexe et conflictuelle mettant à mal tout plan financier prévisionnel.

    Concernant les impôts et taxes immobilières, ils varient fortement en fonction du lieu d’implantation du bien mais restent corrélées avec la valeur locative et leur stabilité nominale reste plus forte qu’en France. Sur ce point également nous ne pouvons être surpris, la France dans ce domaine étant particulièrement privilégiée !

    Sur la partie imposition des revenus locatifs et patrimonial, seule une étude personnalisée en fonction de la situation de chacun peut être réaliste, en gardant en mémoire que les solutions existent et sont compréhensibles. En tout état de cause les montants consacrés à ces impôts ne pourront rebuter un Français déjà au fait des montants qu’il paye dans son pays, et être une cause de renoncement.

    Les personnes qui ont déjà sauté le pas et qui ont acheté une maison aux USA ont trouvé une autre différence avec la France dans le rythme économique très puissant que connait ce pays depuis plusieurs années et qui s’accélère.

    Cela permet de bénéficier des hauts revenus de la classe moyenne, le revenu médian étant trois fois supérieur à celui de la France. Pour de nombreux Français déjà présent sur ce territoire, que ce soit pour des raisons de business ou de retraite, le bilan est extrêmement positif concernant les investissements immobiliers.

    Tout cela reste quelques exemples des différences existantes entre les USA et la France, comme déjà indiqué plus haut il est important de se rendre sur place pour mieux comprendre ces différences et en mesurer l’intérêt.

    L’attraction du soleil restant d’une grande actualité, il est conseillé de cibler plutôt les Etats du Sud et notamment la Floride qui en ce moment combine une attractivité croissante avec un dynamisme économique que nous ne connaissons plus en France.

    LBD1

    Une autre différence avec la France est le « confort Américain », là encore avec le temps nous avons perdu cette notion de confort qui prend toute sa valeur dans la conception des intérieurs et notamment dans les parties cuisine et salles de bains. Dans ce domaine le standard Américain permet d’offrir à des prix compétitifs des conditions de vie très agréable.

    En résumé, si il y a des différences avec la France elles sont à l’avantage des USA. Nous sommes déjà habitués à une grande complexité en France dans le domaine immobilier et ceci ne fait que s’empirer malgré toutes les promesses depuis des décennies de simplification.

    Les grands principes juridiques encadrant l’acquisition d’une maison aux USA sont proches des nôtres et ceci facilite la prise de décision.

    La grande stabilité des institutions Américaines est un autre point important lorsque l’on s’engage sur plusieurs années dans un pays qui n’est pas le sien. Sur le fond il n’y a aucun point négatif par rapport à ce que nous connaissons en France dans le domaine immobilier qui pourrait être un frein à une décision d’investissement immobilier aux USA.

    Par expérience il est conseillé, pour rendre cette décision d’investir dans l’immobilier aux USA encore plus fluide et facile, de choisir sur place une agence spécialisée connaissant à la fois le marché local et les habitudes Françaises. Nous le répéterons jamais assez il est important de se rendre sur place afin de bien apprécier l’opportunité que représente aujourd’hui un investissement immobilier.

    Seul des spécialistes de l’immobilier sur place peuvent apporter les conseils et surtout l’aide concrète au quotidien apportant ainsi à la fois une sécurité et un confort permettant de se concentrer sur l’essentiel à savoir faire de votre projet un succès.

    Demande de renseignements

     

    Suivez-nous

    Articles récents

    Nouveau call-to-action