Record des investissements étrangers dans l'immobilier aux USA

par Antoine | December 01, 2017 | Floride, Etats Unis, Investissement Immobilier

Le volume des transactions immobilières réalisées par les étrangers a augmenté de 49% en un an pour atteindre 153 Miliards $US.

immobilier usa.jpg

L'immobilier aux Etats-Unis attire toujours plus d'investissements étrangers, grâce à une augmentation substantielle des acheteurs canadiens et chinois, les investissements dans l'immobilier résidentiel américain ont grimpé à un nouveau sommet. Le top cinq a vu des acquisitions grimpés entre Avril 2016 et Mai 2017.

Selon un sondage annuel réalisé auprès d'acheteurs internationaux publié par la NAR (National Association of Realtors ®), près de la moitié des ventes à l'étranger se situaient dans trois états : la Floride, la Californie et le Texas.

La NAR a révélé qu'entre avril 2016 et mars 2017, les acheteurs étrangers et les immigrants récents ont acheté 153 milliards de dollars de biens résidentiels, soit un bond de 49% par rapport à 2016 (102,6 milliards de dollars) et dépasse 2015 (103,9 milliards de dollars). Un total de 284 455 propriétés américaines ont été achetées par des acheteurs étrangers (+ 32% par rapport à 2016) et les achats représentaient 10% du volume en dollars des ventes de maisons (8% en 2016).

 

immobilier floride.jpg

"L'incertitude politique et économique à la fois aux Etats-Unis et à l'étranger n'a pas empêché les investisseurs étrangers d'augmenter exponentiellement leurs achats de biens américains au cours de la dernière année", a déclaré Lawrence Yun, économiste en chef du NAR. "Alors que le renforcement du dollar américain par rapport à d'autres devises et une croissance constante des prix de l'immobilier rendait l'achat d'une maison plus chère dans de nombreuses agglomérations, les investisseurs étrangers ont la certitude que les États-Unis sont un lieu sure pour vivre, travailler et investir."

Bien que la Chine ait maintenu sa position dominante en valeurs de ventes pour la quatrième année consécutive, la hausse significative de l'investissement étranger provient d'une hausse massive de l'activité des acheteurs canadiens. Après avoir diminués leurs investissements en 2016 à 8,9 milliards de dollars de ventes (11,2 milliards de dollars en 2015), les transactions des Canadiens cette année ont totalisé 19 milliards de dollars - un nouveau record pour le Canada.

 

investissement immobilier.jpgMr Yun attribue cette augmentation notable de l'activité des investisseurs Canadiens à l'attractivité des prix sur le marché américain, plus abordables que dans leur pays d'origine. Alors qu'une grande partie des États-Unis continue de voir une croissance rapide des prix de l'immobilier, l'augmentation des prix des maisons dans de nombreuses villes au Canada a été plus prononcée, surtout à Vancouver et à Toronto.

"La pénuries d'inventaire continue de générer une augmentation des valeurs du marché américain, mais les prix dans cinq pays, dont le Canada, ont connu une appréciation encore plus rapide", a déclaré Mr Yun. "Une partie de l'accélération des achats étrangers au cours de l'année écoulée semble provenir de la combinaison de choix immobiliers plus abordables aux États-Unis et d'investisseurs étrangers décidant d'acheter maintenant en sachant que tout affaiblissement ultérieur de leur monnaie locale par rapport au dollar rendra l'achat plus cher dans l'avenir."

 

Téléchargez gratuitement le guide de l'investissement immobilier en Floride

 

Les acheteurs étrangers ont payé en moyenne 302,290 $US, soit une augmentation de 9,0% par rapport au prix médian de 2016 (277 380 $US) et au-dessus du prix de vente moyen aux USA (235 792 $US). Environ 10% des acheteurs étrangers ont payé plus de 1 million $US pour leur acquisition et 44% des transactions ont été des achats en espèces (50% en 2016).

Les acheteurs en provenance de Chine ont dépassé tous les pays en volume à 31,7 milliards $US, en hausse par rapport à l'an dernier (27,3 milliards $US) et à 2015 (28,6 milliards $US). Les acheteurs chinois ont également acheté la plupart des logements pour la troisième année consécutive (40 572, contre 29 195 en 2016).

 

Dans le top 5, le volume des ventes des acheteurs au Canada (19,0 milliards $US), au Royaume-Uni (9,5 milliards $US), au Mexique (9,3 milliards $US) et en Inde (7,8 milliards $US) a augmenté de leur niveau par rapport à 2016.

 

L'enquête de cette année a encore révélé que l'activité d'achat à l'étranger est principalement limitée à trois États, la Floride (22%), la Californie (12%) et le Texas (12%) ont maintenu leur position de destination principale pour les étrangers, suivis par le New Jersey et Arizona (chacun à 4%). La Floride était l'état le plus populaire pour les acheteurs canadiens, les acheteurs chinois ont surtout choisi la Californie et le Texas était l'état privilégié pour les acheteurs mexicains.

La reprise de l'investissement étranger provient à la fois d'immigrants récents et d'acheteurs étrangers non résidents, chacun ayant augmenté de façon substantielle. Les ventes aux étrangers résidant aux États-Unis ont atteint 78,1 milliards de dollars (+ 32% par rapport à 2016) et les ventes à des non-résidents ont atteint 74,9 milliards de dollars (+ 72% par rapport à 2016).

Dans l'avenir, Mr Yun estime que l'expansion progressive des États-Unis et les économies mondiales devraient maintenir la demande d'acheteurs étrangers à un niveau robuste.

La nouvelle politique économique et les baisses d'impot prévues pour les ménages et les sociétés vont favorisés l'investissement dans l'immobilier aux Etats Unis.

 

Téléchargez notre étude de cas : "Comment diversifier son patrimoine? Investir  dans l'immobilier aux USA"

Source : National Association of Realtors

Suivez-nous

Articles récents

Nouveau call-to-action