Où placer son argent en 2018 : investissement immobilier en France ou aux USA ?

Tous les investisseurs le savent : investir requiert une discipline mentale très forte. « Même l’investisseur intelligent aura sans doute besoin d’une force considérable pour ne pas tomber dans le piège de suivre la foule. » Où placer son argent est l’interrogation la plus récurrente auprès des investisseurs. La notion de « sécurité » est très souvent familière au type d’investissement choisi.

En effet, un particulier recherche constamment comment placer son argent sans risque. Hélas, un investissement, par nature, comporte toujours un risque. Par définition, un investissement est une dépense qui vise, sur du long terme, à améliorer le capital déjà existant. S’il est difficile, car incertain et aléatoire (d’où la notion de risque) de mesurer le gain que dégagera, il existe toutefois de nombreux outils permettant de faire des prévisions sensiblement précises. Ces outils permettent aussi d’aider à réduire tous risques.

Trouver un bon placement peut se révéler très délicat. En effet, les possibilités sont multiples et il existe bon nombre de produits différents, dont la rentabilité y est parfois incertaine. Mais alors, où placer son argent en 2018 ?

 Où placer son argent en 2018  investissement immobilier en France ou aux États-Unis.png

 

Comment trouver un bon placement : méthodologie

 

Pour trouver le meilleur investissement possible ; il faut tout d’abord adopter une approche globale.

Il y a donc bon nombre de facteurs importants qui doivent être pris en compte :

  • Le prix d’achat par rapport au prix du marché,
  • La rentabilité annuelle (par pourcentage du capital investi),
  • La fiscalité applicable aux produits perçus,
  • Le gain espéré lors de la sortie,
  • La fiscalité applicable à la sortie,
  • L’existence ou non d’avantages fiscaux

Cela permettra de déterminer une rentabilité globale. Cependant, celle-ci dépend tout de même de facteurs aléatoires (état du marché lors de la revente, inflation…).

Les avantages fiscaux applicables ne doivent pas à eux seuls constituer la raison du choix du placement financier. En effet, de nombreux contribuables ayant effectué un investissement locatif pour avoir droit à une réduction d’impôt peuvent éprouver certaines difficultés lors de la recherche d’un locataire ou de la revente de leur bien. La défiscalisation ne doit pas être l’objectif principale d’un investissement !

La décision finale doit être basée sur la vision dans le temps l’investisseur. Le type d’investissement financier le plus intéressant diffère selon comment l’agent économique souhaite disposer de son argent et sur combien de temps il compte placer son argent. On ne prépare pas un investissement à long terme de la même manière qu’à court terme !

 

Les différents types de placement d’argent :

Où placer son argent

Pour savoir où placer son argent en 2018, il est important de rappeler les forces en présence. Dans le marché financier, plusieurs secteurs permettent de faire travailler son argent. Il faut donc en connaître les forces et faiblesses, et ensuite sélectionner celui qui correspond le plus à vos objectifs et critères.

 

Les livrets réglementés : Placement bancaire sans prise de risque.

 

Ce plan d'épargne est un placement à moyen ou long-terme.
Le livret bancaire est un compte d'épargne pour lequel tous les dépôts d'argent sont rémunérés selon un taux fixé. C'est soit l'état, soit la banque qui vous rémunère.

L'avantage des livrets, c'est qu'ils permettent de profiter d'un taux fixe de rémunération et d'une épargne sécurisée toujours et rapidement disponible. Les livrets non-réglementés sont dépendent des conditions fixées par la banque. Parmi les produits d'épargne, on y retrouve le livret A, livret de développement durable, livret d'épargne populaire et le livret jeune.

Bien que le livret d'épargne soit relativement un bon placement sans réel prise de risque il connaît ses limites :

  • Un rendement non garanti : le taux d’intérêt est susceptible de changer n'importe quand. La rémunération est au mieux temporairement garantie en général quelques mois.
  • Un calcul des intérêts peu transparent : Le taux de base et la prime de fidélité – qui sont les deux taux qui composent la rémunération d’un compte – ne peuvent pas forcément s’additionner pour calculer le rendement réellement perçu. Ainsi il est difficile de pouvoir comparer le taux de rendement avec d’autres comptes.
  • Lors d'un retrait d’argent, il y a de fortes chances de perte de rémunération. En effet une partie de la rémunération risque de s'envoler. De plus, la prime de fidélité ne vous est due que sur les montants maintenus en compte sur une période de douze mois en douze mois.

 

L'assurance vie : Pour préparer sa retraite et sécuriser l'avenir.

 

Un contrat d'assurance vie est un bon placement pour une investissement à moyen ou à long terme. Il s'agit d'envisager et de sécuriser l'avenir. Cette assurance permet de constituer un capital. De plus vous pouvez obtenir de vos versements un rendement intéressant, selon la durée de placement. L’épargne est investie sur des fonds à capital et intérêts garantis.

Enfin, en cas de décès du souscripteur, la transmission du patrimoine est assurée. Les bénéficiaires pourront, selon les contrats, se voir verser le capital ou une rente, sans droits de successions.

Le contrat d'assurance vie connaît aussi des limites :

  • Les frais de gestion, sont généralement assez élevés et variables selon les contrats. Les taux les plus bas aujourd'hui sont de 0,36 % pour les fonds en euros. Les frais d'arbitrage sont au minimum de 1%, et ceux de versement s'élèvent jusqu'à 5% dans les grandes compagnies d'assurance.
  • En cas de divorce, le contrat d'assurance vie, quel que soit le titulaire, ne fait pas obstacle à la liquidation de la communauté des époux s'il y en a une. Il sera donc nécessaire de racheter le contrat afin de partager les fonds. Or, si le divorce et la liquidation interviennent avant la période de 8 ans, le capital sera amputé de la taxation.

 

Investir en bourse : Comment faire ?

 

Internet a révolutionné l’investissement bourse. Il est aujourd'hui très simple d’investir sur les marchés financiers. Ouvrir un compte, acheter des valeurs cotées en bourse et suivre son portefeuille n'est désormais questions que de quelques jours, et ce en toute transparence.

Avant cette révolution informatique, l’achat ou la vente de titres était alors très aléatoire. Le prix d’exécution, la taille effectivement achetée ou vendue pouvaient être laissés à l’appréciation de l’intermédiaire financier, ce qui limitait fortement la transparence car il était impossible de s'assurer de quoi que ce soit.

Il faut faire très attention lors de vos placements en bourses : les plateformes sont tellement détaillées et facile d'utilisation qu'on pourrait en oublier le danger et comporte un risque d’addiction. "Jouer" en bourse, c'est accepter les risques de pertes.

Pour limiter les risques, le mieux est de diversifier ses placements. Afin d'investir en bourse, l'investisseur doit suivre l’actualité économique, celle des marchés financiers et des sociétés. Cela requière plus de temps et de savoir mais permet une rémunération du capital investi peut être plus importante qu’avec des comptes d’épargne ou des comptes bancaires classiques. L'avantage c'est que vous pouvez profiter de vos gains à tout moment, puisqu'il il est possible de vendre à n'importe quel moment. En cas de besoin de liquidités, cela fera le bonheur de plus d'un épargnant.

On comprend donc pourquoi investir en bourse est de plus en plus populaire. Cependant, il ne faut pas négliger et sous-estimer la chose. Investir en Bourse ou sur des produits financiers exige un effort d’information sur ces produits, sur les marchés et sur le contexte économique et financier... Même si vous bénéficiez de conseils professionnels, vous seul prenez les décisions.

Vous devez aussi et surtout acceptez les risques de ce genre d'investissement. Certains titres ou domaines d'investissement en bourse peuvent connaître des fluctuations de valeurs très forte et très rapidement. C'est le cas de la monnaie virtuelle, ou crypto-monnaie qui a connu une très forte popularité ces derniers temps. Il faut donc être très vigilent.

Nouveau call-to-action

Investir dans l’immobilier :

 

acheter aux usaInvestir dans l'immobilier reste un placement des plus sûrs pour compléter ses revenus et se constituer un patrimoine durable.

Les problèmes liés à la conjoncture touchent moins l'immobilier que d'autres secteurs. Cela en fait le placement le plus sûrs et le plus rentable. L'investissement immobilier locatif vous permet à la fois préparer sa retraite et transmettre un patrimoine à ses proches.

Lorsque l’on parle de patrimoine la première idée qui nous vient à l’esprit est « l’immobilier » même si souvent il est constitué de biens d’autres choses.

Pour les placements immobiliers donc, le suivi et l’approche de ce marché sont plus à la portée d’un investisseur moyen ou/et débutant. L’accès à l’information pour peu que l’on s’en donne les moyens, est possible. Les informations que l’on peut recueillir sont compréhensibles pour un lecteur d’attention normale. Les produits disponibles sont visitables, concrets et ne sont pas étranger à la vie quotidienne de chacun. En un mot c’est le meilleur placement financier qui possède le meilleur rendement.

C’est un investissement qui, une fois réalisé ne demande pas d’arbitrage permanent et donc d’augmenter le risque en permanence. Il présente l’avantage d’assurer un revenu régulier durant la période de détention du bien, et d’assurer un retour sur capital correct grâce à un bon taux de rendement.

Comme l’investissement immobilier se fait dans la durée il est indispensable de bien sélectionner le lieu où se fera le placement d'argent. Certains pays ont une fiscalité différente et plus attractive. Là encore il est facile de trouver des informations pour trouver le bon endroit pour des placements bancaires.

Investir dans l’immobilier apparaît donc comme le meilleur endroit où placer son argent car il permet de diversifier son patrimoine durablement et à un des meilleurs rendements pour un minimum de risque !

 

Où investir dans l’immobilier ? Les États-Unis, terre accueillante.

 

L’immobilier demande de la stabilité : c’est ce qui est le plus difficile à trouver sur le long terme dans un monde en changement permanent. Aussi faut-il se concentrer sur le « choix des pays » à sélectionner avant de prendre une décision pour trouver le meilleur placement financier.

investir aux usa

L’Europe se disqualifie elle-même. Les niveaux de taxation y frôlent la confiscation. Certains pays de cette zone proposent des formules d’exonération totale ou partielle mais sur une période trop limitée pour que l’on puisse y connaître la fin du programme.

Qu’elle est donc le pays qui offre le plus de stabilité ? Les États-Unis.

D’autres pays dans le futur pourront sans doute rivaliser mais ce n’est pas encore le cas. En effet qui peut apporter à la fois, une sécurité dans le temps et un niveau de vie comparable ? Tout cela explique pourquoi les opportunités de trouver le meilleur placement financier sont dans ce pays, qui de plus, développe une gamme de produits complets avec des niveaux financiers d’accès extrêmement larges pouvant satisfaire aussi bien l’investisseur professionnel que l’investisseur occasionnel.

Ce pays est maître du dépassement de soi et attire tous les « cerveaux » de tous les coins du globe. Son investissement dans tous les domaines en fait le pays de l’innovation. Et qui dit innovation, dit croissance, élément clefs de la stabilité économique. De plus le pays de l’oncle Sam a toujours eu une politique accueillante envers les investisseurs étrangers.

Les États-Unis étant dix-sept fois plus grand que la France, il faut bien sélectionner le bon endroit. En effet, selon l’état, l’économie et la croissance peuvent différer, due au différentes législations et fiscalisation en vigueur. Cependant, en 2018, un État se détache largement : la Floride.

 

Investir en Floride

 

Avantages fiscaux et croissance

 

acheter en florideIl n’y a pas que le climat floridien qui est agréable. La fiscalité l’est aussi ! Si la Floride est autant attractive et populaire pour tout investisseurs, particulièrement les étrangers, c’est grâce à ses avantages fiscaux.

Première bonne nouvelle : la Floride ne prélève pas d’impôt sur le revenu ! Cette règle est formellement inscrite dans sa Constitution. Et sur le territoire américain, la constitution c’est sacré !

Viens ensuite la « property tax ». Cet impôt sur la propriété est l’élément essentiel de la fiscalité des collectivités locales.
Cette tax est basée sur l’ensemble des biens immobiliers des ménages et des entreprises, et parfois les biens mobiliers. En Floride, la property tax correspond à environ 2% du prix d’achat du bien. Elle peut être révisée en cas d’énormes variations de marché.

Avis aux amateurs de défiscalisation : Cette taxe est déductible fiscalement ; L’impôt qui réduit vos impôts…

Le « Sunshine state » bénéficie d’une arrivée constante et croissante de nouveaux habitants. Cela génère un flux régulier et renouvelé de demande de logements appartements et maisons. Les prix sont soutenus par le besoins de se loger et par le niveau de revenu de ses habitants.

La demande créant l’offre, la gamme disponible est très large et couvre tous les types d’habitats.

 

La Floride lie donc l’utile et l’agréable en offrant dynamisme croissance et une fiscalité douce !

 

Orlando : Une ville attractive

 

Bien connu pour les parcs d’attractions à proximité, Orlando à bien plus à offrir. Depuis plusieurs années, Orlando et son agglomération ne cesse de croître, bien aidé par la forte attraction de Disney World qui attire chaque année plus de 70 millions de touristes. Cela fait d’Orlando la ville la plus touristique des États-Unis. Pas étonnant que l’aéroport international de la ville est récemment été agrandi.

C’est donc un vent d’innovation qui souffle sur le centre de la Floride. On a pu observer le lancement de la « Falcon Heavy » récemment. De nombreux scientifiques viennent s’installer ici et de nombreux services s’articulent autours. L’offre d’emplois étant en hausse, de nombreuses personnes s’installent en Floride. On compte plus de 60000 résidents chaque année. De quoi ravir les propriétaires. La demande de logement augmentant, les loyers se retrouvent majoré.

 

Pour un investisseur vient alors la question du type de location :

 

Location long terme ou location saisonnière ?

 

La location saisonnière paraît légitime au vue de l’afflux de touristes. Il n’y a aucun problème pour louer, et ce à n’importe quel moment de l’année. Cependant, c’est très compliqué à gérer à distance et même si cela peut dégager une grosse masse de revenue, les charges sont très élevés ! En effet, il faut payer toute les factures (électricité, eau, internet…), meubler l’appartement et pouvoir s’assurer entre chaque mouvement de l’état du bien immobilier.

La location long terme apparaît donc comme le meilleur moyen d’avoir une meilleure rentabilité locative. De plus, les revenus seront stable. Surtout, la location long terme est facilement pilotable à distance !

 

Si vous cherchez à investir mais que vous ne savez pas où placer votre argent, investir dans l’immobilier locatif à Orlando apparaît comme le meilleur placement !

Contactez Orlando immobilier pour en savoir plus !

comment investir en floride

Suivez-nous

Articles récents

Nouveau call-to-action